Le grand troupeau

d'après Jean Giono

- Chantre de l'humanisme et de la terre -

Lecture théâtralisée de et par Hugues Vaulerin


 

 

Août 14, le grand troupeau des hommes s'engagent dans la grande boucherie. Peu à peu, leurs femmes, leurs mères et pères, leurs enfants prennent leur place aux champs et entre inquiétude et espoir, loin du front, mènent leur guerre en héros méconnus. D'après Jean Giono, chantre de l'humanisme et de la terre.

 

Lecture tout public à partir de 13 ans.

Durée : 45 minutes


Extrait :

«Rose! Père Jean! Vous ne sentez pas?» ... C'était une odeur de laine, de sueur et de terre écrasée; ça remplissait le ciel.

Et alors ils entendirent le bruit...

Cela faisait comme une belle eau qui coule, une eau épaisse lâchée hors de son lit et elle semblait sonner dans tous les ressauts de la terre et du ciel à gros bourdon de cloches...

A en juger par le bruit, la chose venait du côté de la montagne et même elle était déjà dans le bourg, là-bas, dans le quartier Saint-Lazare; les maisons fumaient de poussière comme si elles s'écroulaient dans leurs gravats.

— Des moutons », dit Burle...

« La guerre! C'est cette guerre qui les fait descendre.»

Télécharger
Tract Le Grand Troupeau
dossier.pdf
Document Adobe Acrobat 871.9 KB